logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    Profession de foi août 2005
    Ce que nous croyons.
    logo ARTICLE 508Ils veulent renverser l’Évangile du Christ avril 2006
    PRÉDICATION • Nous assistons à des attaques de plus en plus virulentes contre la Bible, le Christ, le christianisme, les chrétiens, la morale chrétienne...

    Dans la même rubrique

    “Planning familial US" : son chiffre d’affaires

     
    New York, NY - D’après son dernier rapport annuel, le « Planning familial », la plus grande organisation nationale pratiquant l’avortement, a réalisé un chiffre d’affaires de presque 900 millions de dollars.

    Le rapport montre que ce groupe pro-avortement a réalisé son deuxième profit le plus élevé jamais réalisé avec un bénéfice net de 63 millions de dollars, enregistré un nouveau record du nombre d’avortements pratiqués jusqu’à présent et compté le taux le plus bas d’adoptions comparativement au nombre d’avortements.

    Le rapport montre également que le Planning familial a pratiqué plus d’avortements en une seule année - 255.015 - que jamais auparavant.

    Il indique aussi une nouvelle diminution du nombre de femmes recourant à l’adoption, comparativement au nombre d’avortements pratiqués. Le rapport annuel du Planning familial signale 180 cas d’avortements pratiqués pour 1 femme envoyée par ses soins vers une agence d’adoption.

    Jim Sedlak, directeur de STOPP International - Comité de surveillance du Planning familial - a examiné les données de ce rapport. Il a déclaré s’étonner que les organisations pratiquant l’avortement continuent à réclamer des fonds publics auprès des instances des états et des instances fédérales, alors que leurs ressources atteignent des montants records.

    Sedlak poursuit : « Le Planning familial suppose que les élus ne sont pas capables de lire un simple rapport annuel. Alors que le Planning familial continue à mendier une augmentation de fonds auprès du gouvernement, cette organisation admet simultanément qu’elle a engrangé le bénéfice le plus élevé de ces derniers exercices fiscaux ».

    Sedlak mentionne également que le Planning familial a établi un autre record l’an dernier, en recevant des fonds publics au montant le plus élevé pour une seule année, avec un total de 272,7 millions de dollars en concessions et en contrats.

    D’après Sedlak, le Planning familial a reçu depuis 1987 un total de 3,9 milliards de dollars provenant des contribuables.

    « Pendant cette période, on y a avorté chirurgicalement 3,8 millions de bébés dans le sein de leur mère », dit-il. « Pensez une seconde à tous les programmes positifs qui auraient pu profiter de nos impôts si cet argent n’avait pas été gaspillé dans des efforts aussi destructeurs ».

    « Il est tout à fait incroyable que, de nos jours, surviennent des catastrophes naturelles et que la sécurité nationale est menacée, notre gouvernement fédéral et les gouvernements locaux subsidient cette organisation controversé » à concurrence de presque 4 milliards », déclare encore Sedlak.

    « Pourquoi notre gouvernement est-il si prompt à financer des attaques aussi impitoyables contre nos enfants innocents ? », conclut Sedlak.

    ACPERVIE n°136 / 2006


    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web